Dimanche 14 mars 2010 à 1:50

507 avant notre ère. Les débuts de la démocratie athénienne. Le peuple en liesse élève deux statues sur l’Agora. Les statues de deux Athéniens qui ont donné leur vie pour abattre la tyrannie. Une action héroïque qui a mené à la fondation de la démocratie. Tueurs de tyran : les tyrannoctones (musique héroïque)
 
Du moins, c’est la version officielle. Dans les faits, ce n’est pas vraiment un idéal politique qui a fait que ces hommes, Harmodios et Aristogiton, en sont venu à l’assassinat. Voyons plutôt.
514 avant notre ère, sous la langueur du chaud soleil athénien. Hipparque, frère d’Hippias le tyran -dont la famille règne de main de fer sur Athènes depuis 546 avant notre ère, s’éprend de l’éphèbe Harmodios, et lui fait des avances. Lequel Harmodios le repousse, il a déjà un amant, Aristogiton. Bien entendu, Hipparque est fort mécontent, et, interdisant la sœur d’Harmodios de participer à la procession des Panathénées, insinue sournoisement qu’elle n’est pas aussi vierge qu’elle le devrait. Rendu furieux par cette injure, Harmodios et son éraste Aristogiton décident de régler son compte à Hipparque, cachent leurs lames sous leur vêtement, et le mettent à mort. Mais on ne tue pas un descendant de Pisistrate de la sorte, et eux-même sont tués sous les coups des partisans du tyran.
 
http://dardel.info/museum/museum4/Tyrannoctones.jpg
reconstitution en plâtre de ce que devait être l’original, (en bronze) dit groupe de Strasbourg
 
Ça n’avait donc absolument rien à voir avec un idéal politique, puisque la raison de cet assassinat était basiquement… une histoire de cul. Mais l’impulsion était donnée, et Hippias fut renversé quelques années plus tard. les amants furent honorés finalement comme ceux qui avaient mis à mort la tyrannie elle-même, et célébrés en chansons. Et statufiés. Sur l’Agora. Bien sûr, l’heureuse initiative de leur mort arrangeait. On n’aurait sûrement pas fait les statues si ils étaient restés en vie, il ne faut pas abuser, un héros vivant, c’est nul. Là on put à loisir s’exalter sur leur héroïsme justement, et on commanda au sculpteur Anténor cette tâche d’immortalisation d’Harmodios et Aristogiton. En -480, les Perses débarquèrent, trouvèrent l’œuvre à leur goût (surtout Xerxès, ça évoque quelque chose à quelqu’un ?) et l’embarquèrent, après avoir mis un peu de foutoir partout, en passant. Qu’importe, les Athéniens, en vraies groupies, commandèrent d’autres statues, à Critios et Nésiotès. Et le groupe qu’on a là est une copie romaine. Oui, parce que pour trouver des originaux Grecs, il faut se lever de bonne heure.
Bon, je ne vais pas faire un cours sur la statuaire grecque, je vous laisse juste admirer. Les corps dont la beauté est exaltée par la nudité héroïque (quand on est un héros, on se fout à poil, c’est une convention) sont sculptés d’après le canon de Polyclète, qui avait calculé puis mis en pratique les proportions parfaites de l’anatomie masculine. Ce qui connu un immense succès et reproduit partout.
Harmodios est l’éphèbe au bras levé. L’éphèbe, dans la société grecque, son élite, en tout cas, est un adolescent, un jeune homme, qui n’a pas encore de pilosité et dont l’éducation est confiée à un/des hommes adultes, qui font son initiation (dans le domaine sexuel également, mais pas que). C’est ce qu’on nomme la pédérastie, qui est considérée comme une véritable institution. Là dedans, l’éphèbe est l’éromène, l’aimé, le passif. Harmodios, si il est un tout jeune homme, est représenté ici comme ayant un corps d’adulte déjà, mais sans poils.
Aristogiton est à son côté, avec le vêtement (qui est placé de façon à ce qu’il soit nu quand même) qui lui avait servi à cacher son arme, sûrement. Surtout, on voit que c’est l’éraste (l’initiateur) à sa barbe bien fournie, indiquant qu’il est un homme dans la pleine force de sa maturité. Ils sont représentés juste au moment fatidique où ils vont abattre leurs bras vengeurs sur Hipparque, dans une pose avantageuse et dynamique indiquant le mouvement ou le moment précédent le mouvement.
 
http://www.livius.org/a/1/greeks/tyrannicides.jpg
copie en marbre d’époque romaine, se trouvant au musée de Naples
 
A présent, une petite question : à votre avis, pourquoi, dans tant de civilisations et de culture, la virginité de la femme revêt-elle une telle importance, alors qu’on ne fait aucun cas de celle de l’homme ?
 
Heu, voilà, c’était juste pour transmettre ce secret de polichinelle que nous content avec beaucoup de talent mes profs d’art grec. Après, si j’ai trahi leur enseignement en racontant une quelconque connerie, vous DEVEZ me le dire pour que je me flagelle par pénitence, et que je corrige, éventuellement. Merci.
 
Tant qu’on y est, j’ai envie de faire une déclaration. Théophile Gautier est un nécrophile. Merci de votre attention.
 
Plus ! Des expos très prometteuses !
N Sexe, mort et sacrifice dans la religion Mochica. Musée du Quai Branly. Après Sex, drug and rock & roll... un titre racoleur pour une muséographie qui a tout compris à la vie, du moins à ce que le public aime voir. Les Mochicas, j’y avais fait allusion rapidement quelque part., vous savez ceux qu’on appelle les Cacahuetas, pour certains. J’aimerais bien y faire un tour. (super expo pour rancarder, je vous dit)
 
N Crime et châtiment, au musée d’Orsay. Représentations de suppliciés, de crimes, de criminels, d’engins à calmer les criminels. Du sang, du gore, de la douleur, des morts. Les musées travaillent dur pour attirer le grand public ! j’irai pour prendre des notes, pour ma part.
 
 
N et puis il y a aussi Turner, bien sûr ! William Turner, ne vous fourvoyez pas, n’était pas dans la piraterie. Pas celui là. Il a livré des peintures d’une lumière incroyable, a fait des expériences sur la couleur et les formes, qui prélude l’impressionnisme. Au Grand Palais. 
 
N ah, et pour les mélomanes, expo Chopin à la Cité de la Musique, ce qui me donne une excellente excuse pour mettre une peinture de Delacroix dont il était l’ami, et qui lui a tiré le portrait. Un type bien, donc !
 
http://www.classiquenews.com/images/articles/chopin_frederic_exposition_bicentenaire_2010_exposition-Ary-scheffer.jpg
 
 
 N Enfin, l'exposition consacrée à la civilisation de Méroé, au musée du Louvre. une culture méconnue et pourtant riche et brillante, qui, voisine de la très influente Egypte, a su se forger son propre caractère et son originalité et en imposer aux insatiables Romains qui durent renoncer à cette conquête là...
Un jour, prochainement, encore de l’art, mais dans un autre temps, et sous une autre forme.
 
Vale, et que la langueur du chaud soleil des temps jadis illumine vos rêves en des tableaux bariolés où ricanent de lubriques regards de terre cuite offrant leur doigts plein de sang pour la couleur…
 
 
Par lancien le Dimanche 14 mars 2010 à 8:19
Les trois dernières lignes m'ont fait rire !
J'ai appris des choses sur les grecs (ce n'était pas très différent d'aujourd'hui, mais ils avaient plus de courage) et j'ai toujours trouvé leurs statues magnifiques
Par maud96 le Dimanche 14 mars 2010 à 12:18
J'aime bien ce ton et cette manière de revisiter l'histoire grecque. A titre d'initiation sexuelle, on devrait emmener toutes les petites filles sans frères visiter la statuaire grecque au Musée de Naples (pas à Rome, ils ont mis des feuilles de vigne partout, sauf aux chevaux !).
Ton blog est décidément excitant ! Merci pour cet humour !
Par LostSoulsLair le Mardi 16 mars 2010 à 17:40
Merci beaucoup pour vos commentaires, c'est très encourageant, ça risque de m'inciter à poster des articles plus souvent XD
Pas forcément sur les Grecs, mais c'est vrai que c'est pas mal d'aller se faire voir chez eux... même si je n'aurais pas aimé vivre avec eux en tant que femme :s
Bonne idée pour le cours d'éducation sexuelle, mais ça peut être perturbant avec certaines statues de certains messieurs qui ont des visages et le haut du corps très féminins... et j'ai entendu dire qu'il y a dans les réserves du musée du Vatican une énorme armoire contenant les... appendices prélevés aux statues qui ont eu droit aux fameuses feuilles de vigne à la place!
en tout cas merci encore de votre passage :)
Par Jiminy le Mercredi 17 mars 2010 à 15:51
Ahah, deux de mes amis blogueurs qui viennent chez toi, le monde est ptit (oserais-je dire qu'ils ont trouvé ton blog dans ma blogroll ? naaan ^^ suis orgueilleux mais pas à c'point là :p)

Je suis content d'avoir lu cet article, on étudie l'histoire grecque à la fac (semestre 3 : Vème siècle, semestre 4 : IVème) mais on a pas évoqué en détail l'origine de la démocratie (à nuancer, tu l'as dit). En plus, l'histoire grecque est pas ma spécialité... Encore merci :D
Par Jiminy le Jeudi 18 mars 2010 à 0:39
Pour te répondre, le Vème siècle (semestre 3) était à mes yeux plus intéressant que le IVème qu'on voit actuellement : on a fait pas mal d'événementiel (les guerres médiques et la guerre du Péloponnèse) alors que là de suite, on parle surtout du fédéralisme et du chaos dans l'hégémonie grecque au IVème siècle : on va, à mon grand regret, à peine parler d'Alexandre, et encore, seulement pour étudier le rapport de sa politique aux cités grecques -_-'
Par LostSoulsLair le Jeudi 18 mars 2010 à 1:10
argh c'est vraiment dommage de passer à côté d'Alexandre! je dis ça, on ne l'a pas vraiment vu non plus, en fait, on parle plutôt des diadoques, ce qui reste aussi très intéressant. J'imagine bien votre prof vous conseiller de voir le film avec Colin Farell si vous avez tant envie que ça de voir du Alexandre XD J'imagine bien la grosse hérésie. même si j'ai eu un prof d'art/archéo grecques qui était à fond dans 300 XD j'en reviens toujours pas ^^

mais tu avais commencé l'étude l'histoire de l'antiquité en première année ou pas? par curiosité, parce que c'est bien d'étudier en détail comme vous faites, alors autant s'y prendre tôt...
Par Jiminy le Jeudi 18 mars 2010 à 8:33
En histoire, le parcours est à peu près le même pour tous (Krommignonne (krommlech.cowblog.fr) m'a dit avoir fait l'inverse, je pige pas ^^) et se divise à chaque fois en deux semestres qui couvrent à eux deux une période : première année histoire moderne (XVII-XVIIIème siècles) et contemporaine (1815-1914 puis 1914-1974) et en seconde année histoire médiévale (Xème-XIIIème siècle puis XIV et XVème (la guerre de cent-ans notamment)) et histoire ancienne romaine (de la fin de la république à Néron puis de Néron à Commode) et grecque (le Vème siècle, les guerres médiques et du Péloponnèse, puis le chaos du IVème avant la domination de la Macédoine sous Philippe et Alex).

Donc non, c'est la première fois que je fais de l'histoire ancienne à un niveau si poussé, j'en ai pas fait avant, et je préfère la romaine ^^ Le prof est d'ailleurs plus dynamique et me paraît plus compétent, avec un savoir infini O_O alors qu'il était prof de grecque avant ^^, celle de grecque est une érudite froide et silencieuse...
Par http://www.antibes-villa.fr le Mercredi 20 mai 2015 à 6:02
Vale, et que les jours épagomènes ne vous soient point défavorables et vous permette de vous torcher à la bière en vous faisant passer pour républicain.
Par http://www.vansfranceofficiel.fr le Mercredi 10 juin 2015 à 4:53
thanks for post!
Par http://www.feesprod.fr le Samedi 26 septembre 2015 à 10:18
, et que les jours épagomènes ne vous soient point défavorables et vous permette de vous torcher à la bière en vous faisan
Par http://www.electricite-generale-ajelec.fr le Mercredi 7 octobre 2015 à 10:44
Bon, je t'avouerai chère consoeur et hippie que j'ai vite été largué ^^
Par http://www.feesprod.fr le Vendredi 9 octobre 2015 à 11:15
mais tu nous dérange, tu peux en parler, tu sai pour tes angoisses...
nous sommes la on peut te donner des conseils, te prendre dans nos bras tu sais!
on taime
Par http://www.lacosteuces.fr le Mardi 17 novembre 2015 à 2:05
En tout cas merci pour cet article !!
Par http://www.quad-quads-quad.fr le Vendredi 27 novembre 2015 à 4:19
Faudra que tu m'en dises plus sur ton master, je crois que j'ai une ex qui fait ça aussi.
Par http://www.format-factory.fr le Vendredi 8 janvier 2016 à 10:02
Du coups aujourd’hui vous avez droit à la présentation et interprétation personnelle d’une toile d’Edmund Blair Leighton représentant Tristan
Par http://www.mourninsilence.it le Mercredi 13 janvier 2016 à 3:36
nous sommes la on peut te donner des conseils, te prendre dans nos bras tu sais!
on taime
Par http://www.monte-escalier-info.fr le Jeudi 10 mars 2016 à 2:17
Et non je ne me drogue pas pour faire des épilogues aussi pourris, ce qui est pire.
Par http://www.revedimage.fr le Jeudi 5 mai 2016 à 3:21
, c'est assez fun comme époque ^^
Par http://www.hotel-des-voyageurs.fr le Mardi 10 mai 2016 à 4:43
Et non je ne me drogue pas pour faire des épilogues aussi pourris, ce qui est pire.
Par http://www.revedimage.fr le Mardi 24 mai 2016 à 3:30
Avant moi, rien n’a jamais été crée
Par http://www.cpa-gares-66.fr le Jeudi 30 juin 2016 à 4:50
couloirs la nuit alors qu'il a tous les pouvoirs…
Par nike blazer pas cher le Samedi 3 septembre 2016 à 4:04
Il avait méchamment la classe, ce qui lui valut des quolibets.
Par Converse Pas Cher le Lundi 10 octobre 2016 à 3:40
ans aucune considération nécrophile.
 

proférer une hérésie/ diffamer/ dénoncer/confesser









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lostsoulslair.cowblog.fr/trackback/2976224

 

<< méfaits précédents | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | méfaits suivants >>

Créer un podcast